Rougeole : la maladie revient en Europe

L’Organisation mondiale de la santé a récemment annoncé que les cas de rougeole, la maladie qui peut causer la cécité, l’inflammation cérébrale, et même la mort avaient atteint un record en Europe.

Selon les chiffres de l’organisation au cours des six premiers mois de l’année, 41 000 cas de la maladie dont 37 décès ont été enregistrés, par rapport à l’année dernière qui était de 23 927 et 5 273 l’année précédente.

Les experts de l’OMS ont averti que les pays européens devraient prendre des mesures pour arrêter la propagation de cette maladie.

La rougeole et ses symptômes ?

les symptômes de la rougeole

La rougeole est une infection respiratoire hautement contagieuse causée par un virus du genre morbilivirus. L’infection peut durer entre 7 et 10 jours. Mais si la plupart des gens se rétablissent complètement, cela peut entraîner de graves complications et entraîner la mort.

« Certaines personnes pensent que c’est une simple éruption, mais le problème est que cela peut être beaucoup plus que cela », explique Smitha Mundasad, correspondante de la BBC Health.

« Cela peut entraîner des complications graves telles que l’inflammation du cerveau, la méningite, la cécité et les problèmes de foie, pour n’en nommer que quelques-uns », ajoute-t-elle.

La rougeole est une maladie hautement infectieuse. Elle se propage par contact avec des gouttes de liquide que la personne malade expulse quand elle tousse et éternue.

Ses symptômes incluent le mucus dans le nez, les éternuements (un état similaire à celui de la grippe), des signes que le corps combat une infection (fièvre, fatigue, douleurs musculaires, perte d’appétit), les yeux irrités, des taches grises dans la bouche et des taches rouges sur la peau. Les taches commencent à apparaître près de la ligne où les cheveux se développent et se déplacent ensuite vers la tête, le cou et le reste du corps.

Absence de vaccination

absence de vaccination

La principale raison de cette augmentation de cas de rougeole est l’absence de vaccination. D’une certaine manière, les vaccins sont devenus victimes de leur propre succès. Parce qu’ils travaillent si bien, beaucoup ont cessé de voir les complications graves de maladies telles que la rougeole. Ils pensent : « ce n’est pas une maladie grave, alors pourquoi dois-je me faire vacciner ? », déclare Mundasad. « Mais nous savons que cela ne peut pas être plus loin de la vérité ».

Le mouvement anti-vaccin est un autre obstacle majeur à la vaccination. Bien qu’il existe depuis des années, il s’est renforcé vers la fin des années 90, lorsque le gastro-entérologue britannique Andrew Wakefield a établi, sans fondement, qu’il existait un lien entre le vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (vaccin à trois virus) et l’autisme.

L’histoire de la naissance du mythe du lien entre vaccins et autisme

vaccin et autisme

Les recherches de Wakefield, aujourd’hui totalement discréditées, ont été publiées il y a environ 20 ans dans le prestigieux journal médical The Lancet, il a étudié le cas de seulement 12 enfants.

Une majorité vaste et écrasante de médecins et de scientifiques du monde entier ont dit que lien entre le vaccin ROR et l’autisme est complètement faux. Même que de nombreuses études montrant l’inexistence de liens entre les deux ont été faites.

En fait, les autorités britanniques ont révoqué la licence d’Andrew Wakefield pour pratiquer la médecine dans le pays et retiré les textes sur ses études dans The Lancet. Ils ont reconnu qu’ils n’auraient jamais dû être publiés.

Cependant, le fait est que l’étude a donné du carburant au mouvement anti-vaccin et certains experts estiment qu’en raison de ces informations, de nombreux enfants à travers le monde n’ont pas été vaccinés et, par conséquent, beaucoup ont contracté la rougeole. Cependant, nous devons nous rappeler que le mouvement anti-vaccin est aussi ancien que les vaccins eux-mêmes.

Un problème qui dure depuis trois siècles

anti vaccin

Depuis le 18e siècle, la question sur le mouvement anti-vaccin a été un terrain fertile pour les théories du complot qui reflètent la méfiance que suscitent autorités chez certaines personnes qui considèrent les vaccins comme outil de l’établissement. D’autre part, de nombreux dirigeants populistes ont profité du scepticisme entourant les vaccins.

En France, par exemple, Marine Le Pen, du Front national d’extrême droite, s’est prononcée contre la vaccination obligatoire, tandis qu’en Italie, la chambre haute du parlement, a récemment voté en faveur d’une mesure visant à abolir la loi exigeant la vaccination des enfants avant de commencer l’école. Cet amendement signifie que les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants n’auront pas à payer d’amende.

Pourtant selon l’OMS, seul le vaccin antirougeoleux a permis de sauver 20 millions de vies au cours des deux dernières décennies.

Eaux Beaufort

A propos : Mickaelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer